Je suis "no limit" !

Qu'est-ce qui nous limite ? Vous vous êtes déjà posé la question ? Vous avez envie de passer à l'action, de changer quelque chose dans votre vie mais vous n'y arrivez pas... Nos peurs nous limitent mais c'est plus complexe que ça. Derrière ces émotions, il y a souvent un système de croyances bien ancré.

Nos peurs ainsi que toutes nos émotions sont liées à notre perception du monde. Nos valeurs et nos croyances, issues de nos filtres personnels et culturels, influencent nos comportements au quotidien.

" Je veux changer de travail mais j'ai peur de ne pas être à la hauteur dans une autre entreprise. "

" Je voudrais quitter mon conjoint mais j'ai peur de ne pas arriver à me débrouiller seule. "

" J'ai envie de créer mon entreprise mais j'ai peur de perdre en confort financier."

Avoir peur est très utile. Cela nous met en garde, nous permet de peser le pour et le contre, nous met en alerte face à un danger potentiel...mais parfois la peur nous fige !

Derrière ces peurs, des projections négatives, des hypothèses d'échec, des croyances limitantes sur nos capacités et notre identité.

Les personnes que je reçois en cabinet souhaitent changer : de maison, de silhouette, de comportement, de métier, de conjoint, de vie... Mais elles sont bloquées car elles ont des croyances limitantes : "je ne peux pas être heureuse constamment", "j'ai toujours été comme ça", "je ne peux pas être plus intéressant qu'un autre", "l'entrepreneuriat c'est l'insécurité", "la vie en couple c'est être priver de liberté", "choisir c'est renoncer"... Autant de réflexions que l'on se fait sur nous ou sur le monde qui peuvent limiter nos passages à l'acte. Une croyance n'est ni bonne ni mauvaise, elle est aidante ou limitante selon le contexte.

Changer une croyance passe par le fait de changer de perception de soi, des autres, du monde qui nous entoure. Changer une croyance permet de gagner en flexibilité et en confiance. C'est comme enlever le verrou d'une porte. Une croyance peut être rattachée à plusieurs autres croyances. Par exemple quelqu'un qui aura une estime de soi basse pourrait croire qu'il n'est pas intelligent, qu'il ne peut pas séduire et qu'au final il n'a pas le droit d'être heureux. Quelqu'un qui serait attaché au concept de liberté pourrait imaginer qu'il ne peut pas rester au même poste plus de 2 ans, qu'il est incapable de s'engager dans une relation amoureuse etc.

Les systèmes de croyances sont complexes. Pour autant, il est assez simple de changer une croyance. Croire qu'une croyance ancrée depuis longtemps en vous mettra du temps et sera difficile à changer, ne serait-ce pas déjà une croyance limitante ?

Avec les thérapies brèves, les changements peuvent être profonds et pérennes. La majorité des personnes qui vient me consulter change de croyance en quelques séances, parfois même en une seule ! Elles font sauter les limites qu'elles pensaient avoir.

Alors prêt(e) à être "no limit" ?

Lucie Fenet - 28 av. Gambetta 69250 Neuville-sur-Saône - N° SIREN 822 460 721

Dispensé d'immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) et au répertoire des métiers