A la recherche du bonheur ?

En quête de sens ? de sérénité ? de bonheur ? Nous recherchons tous à atteindre un état de bien-être. Mais parfois le chemin nous semble long et complexe, comme inatteignable. Et si pour pouvoir aller vers cet état, on y allait pas à pas ?

Cet état désiré peut paraitre lointain. Bien évidemment, la majorité des consultants cherche à aller mieux. Mais qu'est-ce que cela veut dire pour eux ? Cela peut être lié à un travail plus adapté ou épanouissant, à une meilleure santé, une plus grande estime de soi, une vie personnelle plus riche... Comment savoir quoi faire et comment avancer si on ignore où l'on veut aller ?

Pour le comprendre, il y a un questionnement à mettre en place. Comment ça se concrétise ? Quelles sensations, quels comportements veut ressentir et mettre en place la personne ? Qu'est-ce qui est le plus important, le plus prioritaire ? Dans quel(s) domaine(s) cette recherche de bien-être est essentielle ?


En thérapies brèves, on distingue 3 niveaux d'états désirés pour définir un objectif précis et orienter nos accompagnements. Cet objectif pour être atteignable, doit être, entre autres, réaliste et réalisable. Définir un objectif de travail est essentiel en thérapies brèves.

Etre heureux est une finalité. C'est ce vers quoi on tend. C'est le haut de l'escalier. On passera peut-être par des paliers ou on s'arrêtera sur une marche... On arrivera peut-être en haut ou pas. C'est une direction. Dans les accompagnements thérapeutiques, nous allons travailler pour descendre les marches et trouver les niveaux inférieurs. Nous allons définir le premier petit pas, le plus facile à faire pour amorcer le changement et débuter le chemin vers la finalité.


Etre en bonne santé ou être épanoui dans sa carrière sont des exemples de buts pour atteindre la finalité. Ce sont les paliers, encore un peu éloignés peut-être, impressionnants pour certains, décourageants pour d'autres. Ce sont des objectifs encore extrêmement larges.


Commencer à faire du sport ou changer de travail, peuvent être des objectifs que l'on pourrait travailler en thérapies brèves. Ils ont encore besoin d'être précisés pour savoir exactement quelles actions mettre en place. Si ces marches sont encore trop hautes, on peut encore descendre d'un niveau et mettre en place des sous-objectifs.

Dans ces exemples, cela pourrait se traduire par : courir au moins 3km une fois par semaine, ou regarder les formations disponibles avec son compte personnel de formation.


Au niveau des finalités, on retrouve les valeurs importantes de chaque individu. Ce sont elles qui sont motivantes, qui nous donnent envie de progresser, d'avancer, de changer, d'évoluer. Partir de là pour définir un objectif ou des objectifs est forcément motivant. Reste à savoir si l'écologie du ou des systèmes est respectée. Ca c'est un autre sujet que vous pouvez découvrir ici !

Ce travail peut-être effectué dans n'importe quel accompagnement pour définir l'objectif thérapeutique. Il peut également être un travail en soi. Revoir ses priorités en fonction de ses valeurs, trouver du sens dans sa vie, passent également par la définition d'une finalité, de buts et d'objectifs...

C'est exactement ce que peut vous aider à faire un thérapeute.


Alors prêt(e) pour faire le premier pas dans la recherche du bonheur ?



25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout