Are you ready ?!

Mis à jour : 2 juil. 2019

"Ma femme veut que j'arrête de fumer." "Mon médecin m'a dit de venir vous voir." "Un ami m'a conseillé de consulter, parce qu'il pense que je ne suis pas normal." "J'y pense depuis longtemps mais aujourd'hui j'ai décidé de changer"... Avant de débuter un accompagnement thérapeutique, il est essentiel de vérifier si vous êtes prêts.

Débuter une thérapie est un réel engagement envers soi, il est donc nécessaire de savoir si vous êtes prêt à vous impliquer dans ce travail. En thérapies brèves, il y a plusieurs principes qui nous permettent de savoir si c'est le moment pour vous.

- Pas de demande, pas de thérapie/pas de souffrance, pas de thérapie : si vous consultez parce que l'on vous a dit de le faire mais que de votre point de vue tout va bien, qu'aucun élément de votre vie ne peut être amélioré, nous ne pouvons pas travailler sur un objectif précis. Si vous n'avez envie d'effectuer aucun changement quel que soit le domaine et que vous voulez quand même être accompagnés, nous pouvons programmer de nombreuses séances, le résultat ne sera pas probant.

-> J'ai reçu une personne qui est venue parce que son médecin et une amie lui avaient dit de le faire. Cette personne, selon son ami, pleurait trop souvent. Nous avons passer une séance complète à discuter de ce sujet et d'autres pistes de travail... Elle ne voulait rien changer dans sa vie ! Pleurer, pour elle, n'était pas un problème et les différents domaines (familial, amoureux, amical, professionnel...) de sa vie lui convenaient parfaitement. Nous nous sommes donc vu qu'une seule fois.


- Écologique/pas écologique : si vous souhaitez changer un comportement, une façon de penser mais que vous n'êtes pas d'accord pour accepter les conséquences positives et éventuellement négatives de ce changement, c'est que vous n'êtes pas encore prêt. Est-ce qu'il y a plus d'avantages à rester dans la situation actuelle ou à changer ? Est-ce que les conséquences du changement que j'imagine sont acceptables ?

-> Un homme est venu me consulter car il voulait arrêter de fumer. Cela impliquait, dans son esprit, de ne pas pouvoir partager les mêmes moments de qualité avec ses amis, sa femme et ses collègues. En réalité, il ne voulait pas arrêter de fumer pour l'instant. Il savait que cela n'était pas bon pour sa santé mais la convivialité associée à la cigarette était plus importante pour lui à ce moment-là. Nous avons donc travaillé sur un autre objectif. Il est revenu quelques mois plus tard, désormais prêt à arrêter de fumer.


Si vous n'êtes pas prêt un jour, cela ne signifie pas que vous ne le serez jamais...

Alors, est-ce enfin le bon moment ?

Lucie Fenet - 28 av. Gambetta 69250 Neuville-sur-Saône - N° SIREN 822 460 721

Dispensé d'immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) et au répertoire des métiers