Promis, demain, j'arrête !

Mis à jour : oct. 20

Grignoter en rentrant du travail, allumer une cigarette en sortant de sa voiture, boire un café à chacune des pauses, se ronger les ongles... Parfois, nous avons des comportements que nous ne contrôlons pas et que l'on répète tous les jours malgré nous. Alors comment faire pour s'en débarrasser ?

Je reçois régulièrement des personnes qui viennent me consulter pour se débarrasser d'un comportement qu'elles ne contrôlent pas. Cela les dérangent voire leur amènent d'autres problématiques plus importantes. Par exemple, quelqu'un qui grignote tout au long de la journée peut être amené à prendre du poids, ce qui peut impliquer une dégradation de sa santé et/ou de son estime d'elle-même. Souvent lorsque l'on agit "sans réfléchir" ou sans s'en rendre compte, il paraît difficile de stopper le comportement.


Chacun de nos comportements sont liés à un état interne. Par exemple, lorsque nous sommes face à une situation, nous l'analysons en faisant des liens ou en créant des liens avec ce que nous connaissons déjà. Cela crée un ressenti ou une émotion, ce qui engendre une réaction. Notre comportement en interaction avec notre environnement donne lieu à une nouvelle situation et le processus se reproduit. Parfois, cela va tellement rapidement que nous n'avons pas conscience de la partie réflexion.

Pour les comportements qui semblent être des réflexes ou des automatismes, la plupart du temps, une émotion ou un ressenti appelle l'action. Cela peut être le besoin de calmer une émotion (angoisse, stress...), d'avoir une sensation de "plénitude" ou encore de combler une impression d'ennui...

La première chose que vous pouvez faire c'est de faire autre chose ! Une envie de manger, de fumer arrive...rompez le "schéma émotionnel" en faisant quelque chose qui va vous amener à une autre émotion comme aller faire un câlin à vos enfants, boire un ou deux verres d'eau, lire, sauter sur place... Si l'envie est encore là après, vous pouvez décider de faire ce que vous vouliez faire. Mais vous aurez déjà réaliser un changement dans le schéma et donc de commencer à vous défaire de l'ancien comportement.


Tous nos comportements répondent à une intention positive consciente ou inconsciente. Cela implique que le comportement que l'on veut changer répond, ou a répondu à un besoin, un objectif. Il est donc important de comprendre à quoi le comportement répond pour rompre le schéma qui se répète de manière pérenne. La stratégie qui s'est mise en place à un moment donné de votre vie, est à mettre à jour. Ces stratégies sont intimement liées à vos croyances conscientes ou inconscientes comme : "dans la famille on est des gros mangeurs", "j'ai toujours raté mes régimes", "arrêter de fumer ça fait grossir"...

Certaines sont même liées à notre identité : "je suis fumeur". Si vous vous définissez en tant que fumeur et non comme quelqu'un qui a une addiction à la cigarette, vous pouvez avoir une crainte inconsciente de ne plus être vous, de perdre une partie de votre identité en arrêtant de fumer. Notre façon d'encoder nos expériences passent par le langage. On peut penser que ce ne sont que des mots mais au niveau cognitif, votre comportement est associé à votre identité et devient plus difficile à stopper.


Les croyances, la mise à jour de vos stratégies, la rupture de vos schémas répétitifs peuvent être efficacement travaillés avec les thérapies brèves !


Alors vous arrêtez quand ?

Lucie Fenet - 28 av. Gambetta 69250 Neuville-sur-Saône - N° SIREN 822 460 721

Dispensé d'immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) et au répertoire des métiers